INCA KOLA

Spéciale dédicace à Jordy qui m’a fait réaliser que j’avais oublié de parler d’une chose importante au Pérou : l’ INCA KOLA

“Inca Kola es única e incomparable. Inca Kola ha estado presente en todos los mejores momentos de nuestra vida, nos une, y nos hace sentir orgullosos de ser peruanos, y de compartir lo bueno de nuestro país al mundo. Inka Kola siempre es el mejor complemento de todas nuestras comidas, de nuestros momentos familiares, y su sabor original es el que más se prefriere en el Perú, ejemplo único de una marca de bebidas que ha trascendido nuestras fronteras para ser ejemplo mundial de una marca líder y triunfadora, que siempre ha estado cerca de todas las familias del Perú, en todo momento y en todo lugar.”

Voilà ce qu’on peut trouver sur internet pour définir l’Inca Kola. Les péruviens en boivent tout le temps et même à table…c’est définitivement la boisson gazeuse nationale. Mon opinion sur l’affaire (et ce n’est que la mienne, chacun ses goûts…vous savez les goûts et les couleurs!). D’abord, je ne suis pas très attirée par les boissons avec une couleur aussi pétante…la couleur en question dans ce cas est JAUNE. On pourrait presque se demander qui a pissé dans mon verre…(je sais, pas drôle! mais regardez donc la photo!!!). Une fois qu’on a passé l’étape de la couleur et de se dire qu’après tout, il faut goûter de tout dans un pays étranger et puis faut faire plaisir aux autochtones et leur montrer qu’on peut apprécier leurs produits locaux, on goûte. Si vous aimez boire du bonbon ou du bubble gum, pas de souci, vous adorerez l’Inca Kola…de mon côté, je suis pas grande fan! Maintenant, dès que je dis “Gracias, pero no me gusta el Inca Kola” (merci bien mais je n’aime pas l’Inca Kola” pour la mini traduction), les gens ne comprennent pas et doivent se dire que les touristes ne savent vraiment pas ce qui est bon!! C’est comme la marmite ou la vegemite en Nouvelle Zélande et Australie, franchement, si t’es pas tombé dans la marmite de marmite (super jeu de mots…pour rappeler Obélix!), et bien t’as du mal à avaler ta tartine tellement c’est amer!

Cela dit, peut être que si je meurs de soif dans le désert ou l’Amazonie péruvienne, je me risquerais à en reprendre!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s