Malades au Pérou

Jour de la bastille en France mais ici pour nous, pas trop de différence. Fred est toujours malade et avec Céline, on décide de bouger un peu dans la ville. Vers midi, on passe voir Edwin à son boulot. Il est architecte et travaille dans une école pour la construction d’une autre partie de celle-ci. On part déjeuner et Céline commence elle-aussi à se sentir mal, du coup, elle rentre à l’hôtel. Je me balade avec Edwin dans les rues de Cusco. C’est jour de grève. Aucune voiture dans la rue ne circule. Ils protestent contre l’augmentation des taxes sur l’essence ainsi que le coût élevé des impôts. On veut passer au Mercado central mais il est fermé pour cause de grève.Donc on continue notre marche et on arrive dans un rue avec comme d’hab des marchands ambulants mais aussi des tiendas fermés au rideau de fer avec seulement une petite porte pour entrer. Je découvre un tout petit endroit qui vend de tout et de rien en entrant dans l’une d’elles. Le truc que veut me montrer Edwin sont les dispachos : paquet servant d’offrande à la Pachamama et contenant des petites babioles et des biscuits. Ce dispacho se brûle et une fois brûlé, les cendres sont enterrées sous terre et le vœu fait doit se réaliser. Il existe un dispacho especial qui comprend un fœtus de lama. Je me demandais quelles étaient ces étranges bestioles qui pendouillaient au mur…et bien, j’ai eu ma réponse ! Il est aussi dit que les sacrifices étaient humains à l’époque…Après ca, je décide d’utiliser mon boleto turistico pour visiter le Museo de Arte Popular. Intéressant pour voir l’art très kitch mais très inventif des péruviens. J’aurais aimé visité d’autres choses mais à cause de la grève, il n’y a pas moyen car tout est fermé. Je retourne à l’hôtel avec Edwin et cette fois, c’est Céline qui est malade. On va à l’office du Dr Cuba qu’on avait vu pour Fred, mais encore fermé pour grève. Du coup, on va carrément à la clinique. On attend, on voit le docteur. Résultat : prise de sang et selles à donner…pas de souci pour la prise de sang mais plus dur pour les selles…sans rentrer dans les détails, on retroune finalement à l’hôtel et on reviendra le lendemain matin. Edwin nous laisse. Moi, je vais bouffer seule au resto mais au moins, je mange de super bonnes lasagnes et je ramène poulet/ riz blanc à Fred. Dieta blanca pour les gens qui ont chopé la turista !! Dodo très tôt pour moi cette nuit !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s