Mon enfant bilingue…bientôt trilingue?

image

Comme je vous le disais dans de précédents articles, à la maison, nous parlons 2 langues : français pour maman et italien pour papa. Jusqu’à présent , nous habitions en France , c’est donc naturellement que Bambolotta parle francais couramment.
Elle ne parlait que très peu italien malgré le fait que son papa lui ait parlé cette langue depuis sa naissance. Pourtant elle le comprend parfaitement (puisqu’elle répond en français). Nous savions qu’il suffirait d’un événement déclencheur pour qu’elle le parle. Et voilà. Il a suffit que la famille italienne vienne passer quelques jours de vacances en France pour que ça arrive. Ils étaient déjà venus mais plus souvent séparément ou alors elle est tout simplement plus petite. Bambolotta a quasiment 4 ans. Et en quelques semaines, elle est passée du ” je n’arrive pas a parler cette langue” à “je te fais des phrases super longues avec les verbes conjugués et tout et tout”. C’est assez impressionnant et tellement adorable de l’entendre parler italien.

Ce n’est pas encore parfait mais c’est un début. C’est pour cela que nous avons décidé d’une chose à la maison. Maintenant que nous sommes en Australie, une 3ème langue va être de la partie et il ne va pas falloir perdre l’habitude de parler une langue….dans ce cas, ce serait certainement l’italien étant donné que je passerai mon temps avec les filles et c’est le papa qui sera le plus souvent absent durant la journée à cause du boulot. Donc elle pourrait passer rapidement à la trappe. Du coup, à partir de maintenant, la règle c’est :
* français avec maman quand on est toutes les 3,
* italien dès que papa rentre à la maison (et même maman doit faire l’effort!)
* et anglais à l’extérieur.

Je ne sais pas encore si on va s’y tenir mais ce serait l’idéal. Le plus dur, ce sera pour moi et me remettre vraiment à l’italien mais ça ne me fera pas de mal. Mais je dérape encore souvent pour parler en français😉

Bambolotta est trop drôle. Elle a une folle envie de pouvoir parler anglais. Elle sait déjà dire : “My name is Flavia” et le répète à tout le monde. Et je pense qu’elle absorbe plein de choses en l’écoutant parler avec les gens dans la rue, au parc ou dans les commerces. Son nouveau truc est de parler “yaourt” du genre charabia “oneagain” avec un accent anglais pour se dire que c’est bon, elle parle anglais. Je devrais l’enregistrer. C’est vraiment trop marrant.

Sinon, les phrases marrantes de Bambolotta en fritalien (mélange français italien) :
-” voglio una crepa.” = je veux une crêpe.😉 en rajoutant des a ou des o, elle se dit que ça va passer!
– “nina si girava sul parcheggio.” = Nina se tournait sur le parquet. C’était trop simple d’utiliser simplement parquet comme ça se dit aussi en italien. Du coup, ça va dire que “Nina se tournait sur le parking”
– et il y en a plein d’autres mais ne les notant pas, je les oublie. Dans tous les cas, je suis ravie qu’elle fasse ces petites fautes sans avoir peur de parler la langue.

Si vous êtes aussi dans le cas bilingue/trilingue, vous faites comment vous à la maison?

21 thoughts on “Mon enfant bilingue…bientôt trilingue?

  1. Mame Annie says:

    c’est vrai que c’était spectaculaire pendant la semaine que nous avons passé tous ensemble après le mariage ! tout ce qui était enregistré dans son jeune cerveau est ressorti comme par magie !
    bisous à tous les quatre

  2. Ysaline says:

    Bonjour,

    J’ai une amie franco-chilienne, née au Chili (maman chilienne et papa français) et arrivée en France, âgée de 2 ans. Tous les ans, elle retournait au Chili. Récemment, nous échangions sur le sujet “l’apprentissage des langues”. Ce que vous évoquez, elle m’en a parlé. C’est-à-dire qu’elle comprenait l’espagnol mais ne le parlait pas. Elle n’a parlé qu’en français jusqu’à l’âge de 6 ans. Elle dit se souvenir parfaitement de l’instant où, spontanément, elle s’est mise à parler en espagnol, âgée de 6 ans, lors de son séjour annuel au Chili. Ensuite, elle a toujours basculé du français à l’espagnol (ou l’inverse), sans se poser de questions, sans essayer de traduire, en fonction des interlocuteurs qui étaient en face d’elle.
    Je pense que tous les parents bilingues peuvent témoigner qu’un enfant apprend facilement les deux langues de ses parents si clairement, l’un ne parle que la langue X et l’autre que la langue Y. C’est lorsque les parents parlent à la fois deux langues que l’enfant est perdu…
    En tout cas, c’est une grande chance pour vos enfants. Et quelle magnifique ouverture d’esprit avec tous vos voyages…
    Bon séjour en Australie !
    Cordialement.

    • amoremiobello says:

      C’est vrai qu’on a toujours fait chacun sa langue bien définie. Je me pose du coup des questions sur le fait de parler italien aussi à la maison….

  3. pomdepin says:

    C’est bilingue chez nous, français à la maison anglais dehors…mais tout change des que les enfants commencent l’école. A chaque fois, c’est la langue sociale (l’anglais) qui prend le dessus sur la langue familiale. Il faut se battre pour garder le français a la maison. Il faut aussi endroit a lire et écrire en français à la maison , forcément ils ne le font pas a l’école!

    • amoremiobello says:

      C’est vrai que l’école joue beaucoup. J’avais pensé justement à la mettre dans une école française…d’un côté elle ne serait pas perdue au début mais de l’autre elle mettra certainement plus de temps à apprendre l’anglais. Vous vous êtes posés la question du choix de l’école?

    • pomdepin says:

      Il n’y a pas d’école française où nous sommes, la question ne s’est pas posée, mais sinon, je crois qu’on aurait préfère une école anglaise de toute façon, on ne prévoit pas de retourner en France.

  4. Alix says:

    Coucou!
    Anvers, Marseille, l’Australie… je t’envie🙂
    Ici c’est français avec maman, néerlandais avec papa et les frères. Mais le français est la langue dominante et Thaïs répond généralement dans un français parsemé de mots et d’expressions flamandes aux néerlandophones.
    Par contre, mon conseil de linguiste (même si c’est loin tout ça) serait de garder un référent par langue pour éviter toute confusion et des soucis genre dyslexie ou incapacité à parler une langue correctement plus tard. Donc français avec maman, italien avec papa, anglais à l’école par ex. Quand ma Poule était à la crèche néerlandophone, je parlais néerlandais avec les employées, mais je mettais un point d’honneur à passer au français lorsque je m’adressais à ma fille. Voilà… ce n’est que mon opinion, of course🙂
    Des bisous à vous!!!

    • amoremiobello says:

      Et tu parles quelle langue avec le papa? C’est la question que je me pose. Le fait de parler l’italien avec Luigi permettrait aux filles d’entendre la langue mais ça n’empêche pas que je peux m’adresser à elles en français? Non?

  5. celine says:

    Ici c’est francais avec maman, chinois mandarin a l’exterieur et avec papa ( et aussi la langue parlee entre papa et maman ) et shanghaien ( dialecte locale ) avec les grands parents/papa/nos amis shanghaiens.
    Bon elle n’a que 6 mois donc je ne pense pas qu’elle comprenne grand chose, mais j’ai hate de voir ce que ca va donner😉

  6. Isabelle / Mamanlune says:

    Bonjour,

    Je découvre ce joli blog. Je suis maman dune petite fille de 2 ans. Moi même franco-italienne j’ai baigné dans le français avec mes parents et l’italien (enfin plutôt un dialecte et de l’italien) avec mes grands parents. Donc c’était français chez nous et italien chez mes grands parents maternels. J’ai par la suite parlé les 2 langues avec quelques confusions. Pratiquant beaucoup moins l’italien je perds un peu de vocabulaire. Mon mari est arabophone (langue maternelle) mais complètement bilingue français (en réalité il est trilingue : arabe/berbére/français). Donc on répartit les langues : français la majorité du temps, arabe avec ma belle-famille et papa (de plus en plus) et tout les matins je parle et chante en italien à ma fille entre chez nous et la nounou (où le kabyle et l’arabe sont parlés …).
    Notre fille prononce donc des mots en italien et depuis quelque temps en arabe. Les chansons sont dans les 3 langues. C’est assez rigolo. Après on garde : arabe = papa et sa famille, italien = maman, nonno, nonna et parfois mon oncle, français le plus souvent.
    C’est un sacré mélange mais on s’en amuse.

    A bientôt.

    Isabelle

    • amoremiobello says:

      Effectivement c’est un sacré mélange! Mais c’est vrai qu’on donne une chance incroyable a nos petits bouts qui apprennent sans se poser de question!

  7. Mame Annie says:

    Meme si je ne suis pas une spécialiste !
    je suis de l’avis d’Alix en ne laissant jamais passer l’anglais dans la sphère familiale, mais je pense que les choses doivent de faire d’une facon naturelle, les enfants de cet age sont des éponges et savent bien faire la part des choses !
    On a eu l’exemple avec notre bambolla qui a su exprimer son italien pour se faire comprendre devant des gens qui ne parlaient pas le francais !
    Un petit conseil d’un pro serait peut etre utile
    bisous à vous quatre
    tu as vu le nouveau design de mon blog?

  8. Claire says:

    Quel plaisir de découvrir ton blog, une famille franco-italienne, moi aussi je suis en train d’en construire une! Je suis provençale et vis en Italie avec mon homme italien. Donc notre stratégie pour le futur enfant (un peu plus simple pour nous car on vit dans la culture du papa) va plutôt dépendre de moi car le français sera la langue minoritaire. Lui parler tout le temps en Français, même s’il/elle me parle en italien. Et lui trouver des petits copains francophones. Il me tarde!
    PS: j’ai fondu en lisant les phrases de ta fille en fritalien
    Au plaisir de lire la suite de vos aventures,
    Claire

    • amoremiobello says:

      Coucou! Si c’est toi qui t’occupe du bébé à plein temps , ce sera facile car il aura le français toute la journée avec toi. Je pense qu’il parlera plus rapidement les 2 langues. C’est plus compliqué dan s l’autre sens je trouve. Mais pas infaisable hein!!😉
      elle en fait plein d’autres des phrases en fritalien. On commence à les noter avec Luigi pour un prochain article! 😆

  9. nimerya says:

    Ici c’est français avec papa et à la crèche, italien avec maman et anglais avec le grand-père. Et meme quand je parle avec mon mari en français, je utilise toujours l’italien pour mon fils. Il parait qu’un referent pour langue c’est mieux que de melanger !
    Bébé Koala a dit ses premiers mots en italien, puis une fois à la crèche il les a “oublié” pour passer au français, mais lors de ses deux semaines en Italie avec la nonna, il a vite su utiliser les mots en italien…pour passer au français une fois rentré à la maison😀

    • amoremiobello says:

      Ils s’adaptent tellement vite!! En tout cas je vais certainement faire attention à toujours utilisé le français pour parler aux filles. Je crois que c’est ce qui ressort de tous les messages!

  10. mame Annie says:

    Il y a déjà beaucoup de changements dans sa vie, si vous commencer à changer aussi son mode de fonctionnement ca risque de faire beaucoup !

    et puis, faudrait aussi commencer ensuite à apprendre à lire en Français avant de passer à autre chose et de tout mélanger !
    bisous

  11. Tara B. says:

    Et bien nous c’est français à la maison, mandarin avec la nounou (et à l’école pour le petit), anglais pour les deux à l’école (et français pour le plus grand), et de temps en temps anglais le soir pour les histoires avant de dormir. Un beau bazar, mais ça nous convient d’autant mieux qu’on ne se met aucune pression sur le fait qu’ils soient parfaitement trilingues lorsqu’on repartira de Chine. L’expérience de l’apprentissage d’une autre langue suffit à notre bonheur😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s